Observatoire Féminin

logo_observatoire_fémininInstrument d’étude et d’analyse de la situation de l’égalité des chances entre hommes et femmes et des problématiques féminines

La création de l’Observatoire Féminin s’est révélée indispensable afin de mettre en place en Guadeloupe, un outil d’étude et d’analyse de la situation de l’égalité des chances entre les hommes et les femmes et de façon générale, des problématiques féminines.

L’Observatoire Féminin a été créé en 2005, à l’initiative de la Fédération F.O.R.C.E.S., toujours sous l’égide de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité de la Guadeloupe. C’est un centre ressources et un instrument de veille et d’analyse dont le champ d’action ne s’étend pas uniquement à la Guadeloupe, mais à l’ensemble du bassin de la Caraïbe.

Mme Christiane GASPARD-MÉRIDE est la présidente.

Mme Chantal LUISSINT est le chef de projet.

Les missions et les objectifs de l’Observatoire Féminin

L’Observatoire Féminin participe à l’évolution de la société guadeloupéenne. Il étudie d’une part, les éléments de mesures de l’égalité des chances entre les femmes et les hommes et d’autre part, les facteurs déterminants des inégalités existantes entre eux.

Ces objectifs sont:

  • L’égalité des chances entre les hommes et les femmes,
  • La revalorisation du positionnement de la femme dans la sphère publique et privée,
  • La lutte contre les discriminations.

Il s’agit pour l’Observatoire Féminin de permettre la mise en place d’actions spécifiques en direction des femmes.

Les actions de l’Observatoire Féminin

L’Observatoire Féminin accomplit ses analyses en prenant pour fond 6 principaux domaines :

  • La formation professionnelle
  • L’agriculture,
  • L’économie,
  • La culture,
  • Famille et enfance,
  • Les conditions de vie.

Pour mener à bien sa mission, il procède à la fois par une approche des genres et par une approche transversale.

L’Observatoire conduit des études auprès d’associations féminines, d’institutions et d’organismes divers. Puis à partir de celles-ci, il pourvoit à la constitution, la gestion et l’animation d’un fond documentaire consultable par tous. Dès lors, l’Observatoire Féminin devient un centre ressources.